MesMotos.fr - Yamaha 900 XJ - le vrai - 1991

XJ900

La moto de l'âge mûr...

Non pas que ce soit une moto de vieux (ce n'est pas une Béhème non plus ! Et j'avais à peine 27 ans à l'époque ;o) ) mais plutôt parce que le lendemain de son achat... J'emménageai à Fontainebleau avec mon ex-future femme (ma femme quoi, elle n'est plus ma future et comme ce n'est plus ma future mais mon actuelle, c'est mon ex-future... suivez quoi ;o) ) dans notre premier appartement ! J'aurais dû garder l'XTe parce que faire passer la moto par le couloir en montant le trottoir, une marche, franchir trois portes dont deux avec un groom, aurait été plus facile avec le Trail... Et je ne parle même pas de faire demi-tour dans la trés petite cour ou plus tard dans le local couvert au bout de la cour... Et ce n'est pas parce que c'était le local à poubelles que j'y ai mis la moto, qu'on se le dise !

J'ai encore bien fait bosser mon concé pour la dernière fois ou presque car j'en voulait aussi une bleue (blanche et bleue d'accord, mais je n'allais quand même pas changer mon top-case pour si peu non ?) et comme par hasard, prfff, y'en avait pas !!!

Un soir, en rentrant du boulot, je vois au loin une petite camionnette avec une moto dessus... Je m'approche, reconnais la camionnette, reconnais la moto... C'est elle !!! Il est allé la cherché de l'autre côté de la région parisienne...

Pour le rodage ? Ben un rallye d'Etampes le lendemain de l'achat me va très bien ;o)

XJ900 chargementFaut dire aussi, que 43 000 bornes en un an avec l'XTe, ce n'était pas franchement une bonne idée... Il me fallait un truc plus routier, plus tourisme, si possible avec un cardan et pas trop de watts pour ne pas me retrouver tout de suite entre quelques planches... Et tant qu'à faire, autant choisir une moto non bridée bien que japonaise (oui, je sais elle est facile mais j'ai une gastro en écrivant cela, donc soit ça explique, soit ça excuse...). Ainsi, quand je serais venu à bout du moteur, je ne pourrais pas facilement lui faire gagner de la puissance... (C'est aussi valable pour les 400, 600, 650 - sauf la Turbo - et 750 XJ ou 750 Seca ou pour les Diversions qui les ont remplacés : ce n'est pas de débridage qu'il faut parler mais de sévère régime pour le pilote ou de préparation pour la moto, et ce n'est pas du tout à le portée du premier kéké venu, kéké qui croit qu'en mettant un pot qui fait du bruit - et qui va pourrir au mieux la carburation, au moins les oreilles des voisins - on gagne 10 ch. Je ne crois pas qu'il y ai eu des pièces "performance" pour les XJ - les Vrais - ou alors juste pour les premiers modèle à saute vent ou sans rien, quand Yamaha la présentait comme sa super sport et l'engageait au 24h du Mans  ;o) Enfin pour les Diversions, il y a bien une solution, c'est prendre un 600 ou 900 XJ -le Vrai - à la place !)

Mais bon, un seul exemple montre que j'aurais peut-être dûu m'abstenir... Ou me méfier d'une ressortissante du pays du soleil levant... C'est drôle parce qu'après quelques années de pratiques des arts martiaux, j'avais déjà appris à me méfier des petits asiatiques... Ben le 900 XJ - le Vrai - m'a fait une belle prise de judo, à l'arrêt ! Imparable... Je "centrale-béquillais" tranquillement en sortant de chez moi et coup de calcaire, impossible de la lever. La rue étant anormalement bombée, je me trouve déséquilibré et la moto penche vers le trottoir...
Pas grave, n'écoutant que mon courage, je vais la retenir... Elle penche encore... Pas grave, je force et tout va revenir dans l'ordre... Ben pourquoi elle penche encore cette sal*** !!! Je vais... AAAAaahhh !!!

Je me suis retrouvé collé contre le mur, allongé sur le trottoir... Et dire qu'un instant plus tôt il y avait un 900 XJ - le Vrai - et un trottoir entre ce mur et moi...

Je la vois allongée de tout son long dans le caniveau, les roues vers le ciel (bon d'accord, un peu ;o) ) et j'essaie de la relever... Mais étant sur le trottoir, je suis bien trop haut, il faudrait déjà que j'arrive à poser les roues au sol ! Heureusement, le boucher voisin est dehors en train de causer avec un client... Je vais leur demander de l'aide... Ils viennent avec un petit sourire en coin (genre "allons aider le petit gars qu'arrive pas à relever sa moto"...)... On se penche sur la bête, on l'attrape par le guidon, le porte-bagages, bref tout ce qui dépasse et on tire... Et il ne se passe rien... Voulaient pas me croire ces cons là que c'était lourd ;o))))

Au deuxième essai, la victoire est dans notre camp... "C'est lourd dites donc"... Je crois que je viens de gagner mes galons de "MEC" auprès du boucher, pourtant habitué à trimbaler des sacrés morceaux de bidoche ;o)

Bizarrement, elle ne va faire **que** 71 000 bornes en deux ans, presque toujours pour le tourisme à deux et un peu pour le boulot mais comparativement moins que le VFR ou l'XTe, bien moins...

Et puis elle va attirer les emmerdes extérieures...

Un jour chez le conc (toujours le même mais il a alors perdu Yam et fait Kawa) un gars de chez Yam -en face, comme Smith pour Gaston- vient voir si le proprio du XJ - le Vrai - est ici... "Oui, c'est moi ?" - "Y a un bus qui vient de la renverser !" Rha!!! Euh, en cas de problème avec les bus, c'est très-très long pour obtenir un constat, n'hésitez pas à les emmer**** pour que cela avance plus vite... Y aller plusieurs fois ou téléphoner plusieurs fois par jour pour enfin obtenir le constat amiable...

XJ900 cassé la GS Plus tard, un soir en rentrant du boulot, y a une GS qui me coupe la route, à moins de 10m... PAF ! Et une fourche, une, un réservoir, un, un disque, un... Et une GS, une ;o)))) Bon, j'ai perdu quelques heures aux urgences de Fontainebleau (pas loin du lieu du choc pourtant, 300, 400m à tout casser) après un voyage en camion de pompiers (qu'est-ce qu'on est secoué là-dedans, et encore, je n'avais que mal aux pouces et aux poignets) avant de repartir avec un "rien de cassé"...

Petite anecdote : Le réservoir d'essence ayant la fâcheuse tendance à se percer, j'ai pu à cette occasion faire un heureux. Jacky qui a acheté un des tous derniers 900 XJ - le vrai - neuf avait été victime de cette panne quelques années après... J'ai pu lui vendre le mien une bouchée de pain, vu que lorsqu'il avait été changé lors de l'accident (pour un gnon bénin) le concessionnaire (maintenant Honda ;o) ) avait eu l'heureuse idée de me le donner. Un traitement préventif au Restom n'est pas du luxe si vous envisagez d'en acheter un..

Problème pour démarrer une fois... J'ai vidé la batterie, j'ai aussi vidé le bonhomme a essayer de démarrer en poussant... Et en n'y arrivant pas, à la remonter en haut du parking pour recommencer 10 fois, 20 fois... Avant d'abandonner, d'appeler mon père pour aller au boulot, et de recharger la batterie... Ben quoi, je n'allais pas y arriver en la branchant sur la Cox (6 Volts) qui de toute façon n'était plus là... Et personne pour passer dans ce put-meep-ain de parking...

Mais sinon, niveau GT, je n'ai pas encore roulé sur mieux (j'ai essayé plein de BM, mais jamais en configuration "je pars en vacances" et pour le RX, c'est pareil... Pourtant il a plus de coffre et pas que dans le moteur, les valises sont plus grosses) la sacoche réservoir deux étages, le top-case, les deux valises, ma femme et moi... Et encore de la place derrière elle avant le top-case pour y coller la tente et d'autres babioles... Et pas de baisse de performances avec tout ce monde la dessus : je tairais les chiffres portés par le compteur -pis y a prescription ;o)- par un souci très net de ne pas vous donner de mauvaises idées mais... C'était... A fond ;o)
Ben oui, fallait rattraper les autres devant, c'est eux qui savaient où on allait...

XJ900 de profil La seule chose perfectible avec celle-là, c'était la tenue de route en descendant vers 80 km/h et cec jusqu'à 60, quand le pneu AV n'était plus tout neuf... En fait, j'ai eu des guidonnages, parfois de butée en butée (même avec le barda complet, femme comprise, comme en arrivant dans le premier droit au bas de Sancerre... Impressionnant, surtout la colline, sur laquelle est plantée la ville, qui ne veut pas reculer... Heureusement, les freins sont quand même efficaces)... Lorsque en 1993 j'ai revendue le XJ - le Vrai - pour le remplacer par le VFR, j'ai gardé le porte-bagages (que j'ai adapté sur le CBS en 1996 pour faire notre tour de France par le Sud)... Un peu avant Brie Ct Robert sur la Francilienne, j'ai essayé une fois encore de guidonner, parce qu'il fallait que je le dise, je n'avais pas envie d'avoir des soucis avec l'acheteur... Je ralentis donc, 90, 80, 70, 60, 50, 40. Rien. Je recommence... Rien ! J'ai essayé un autre XJ -le Vrai - avec le même porte-bagages (Bottelin) mais monté légèrement plus bas (le sien touchait la poignée passager, le mien était 2-3 cm plus haut) là non plus, rien... C'était cela ? J'avais manqué de me tuer plusieurs fois, et ma femme aussi à l'occasion, parce que Luc avait monté le porte-bagages trop haut ? Ne rigolez pas, le Nofango aussi à ce genre de mauvaises réactions (pas encore essayé avec les Givi de mon nouvel XJ - le Vrai - pour tester, juste le top-case pas trop chargé, ça va)... Par contre, les courbes à 160 qui parait-il donnent des sueurs froides aux conducteurs de XJ ne me faisaient que de légers frémissements et ondulations... Mais bon, toujours plus que le VFR ou le GTS au même endroit et aux mêmes vitesses, pas réglementaires, je vous l'accorde : c'est 80 qui est indiqué là ;o)

Par contre, s'il y a un truc étonnement fragile là-dessus, ce sont les clignotants avant. La moindre chute, même à l'arrêt, et hop!, tordu au mieux, cassé souvent, et le tête de fourche avec au pire... Un conseil, montez des grosses "gouttes d'eau" ou pour rester plus "légal" montez devant les modèles arrière, qui sont montés souples... C'est fou ce que c'est cher en neuf un tête de fourche...

Joie des anciennes machines, les pneus, sur des jantes de 18", sont assez difficiles à trouver, en performants (bizarrement bien plus dur à l'époque que maintenant alors qu'il ne se fait plus trop de motos en 18"). Equipée d'origine de Pirelli Fantom "le pneu qui n'existe pas", la machine est assurée de faire des milliers de km sans perdre de gomme... Facilement 40 000 avant d'entamer les dessins !!! Ce serait du bois, ça ne s'userait pas moins vite... et ça ne glisserait pas plus, surtout sous la pluie... Dire que nos anciens prenaient cela pour des pneus "sport"... Sûr que c'était sportif de cravacher en essayant de rester sur ses roues avec cette gomme à la gomme... Et pas plus tard qu'hier (09.2011) j'ai vu un pneu qui me rappelle grandement le Fantom sur une Ducati Sport... Et oui, ils ont osé ! Le moule ressert, avec une gomme dite performante et une carcasse radiale 0° ! Os court !
Ensuite, M48e et A49... Rigolez pas, j'ai vu des pubs Michelin pour leur gomme "sport", un M48E monté sur un 750 XJ - le Vrai ! J'ai essayé du A59 sur celle d'un pote mais je n'aime pas du tout, c'est trop rond car ce n'est pas tout à fait la bonne dimension et j'ai l'impression que la moto engage dès que je tourne... Et tombe ! Pire qu'un custom !

Cette moto m'as tellement marquée que... Je m'en suis reprise une 20 ans plus tard et que quand j'ai cherché une moto pour ma femme (au départ j'en ai acheté deux 900 dont une à remonter pour elle, qu'à l'essai elle a trouvé trop lourde), on a fini par poser notre dévolu sur sa petite sœur, en 600, mais toujours en "Vrai" !

Moteur

Type
Moteur transversal à 4 cylindres en ligne, 4 temps, refroidi par air.
Distribution
Double Arbre à Came en Tête, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée (alésage * course)
891 cm3 (68,5 * 60,5 mm)
Puissance / Couple
98 ch à 9 000 tr/min, 8,3 mkg à 7 000 tr/min
Rapport volumétrique de compression
9,6:1
Alimentation
4 carburateurs Mikuni à dépression BS 36, Ø : 36 mm (pratique, on peut passer un U sur les pipes d'admission)
Boite de vitesse / étagement
5 rapports / 37,1 - 54,1 - 70,4 - 87,0 - 100 %
Transmission secondaire
cardan. Dites messieurs Honda et Triumph, vous ne feriez pas des motos sympas avec un cardan pour remplacer mon XJ - le Vrai. Je ne demande pas à Yam, ils n'ont su faire que la Div ou la Bulldog ;o)

Partie cycle

Cadre
Double berceau tubulaire en acier
Suspension avant
Fourche oléopneumatique réglable avec système anti-plongée sur les plus anciennes, deb : 150 mm, Ø 37 mm
Suspension arrière
bi-armortisseurs oléopneumatiques, deb : 100 mm - donc plein de fixations pour accrocher un porte-bagages
Freins
Av : double disque, Ø 267 mm, étrier simple piston, Ar : simple disque, Ø 267 mm, étrier simple piston
Pneu
Av : 100/90 * 18, Ar : 120/90 * 18 (bonne monte BT45, D501)
Réservoir d'essence (avec réserve)
22 litres (sujet à percement sous la selle, un passage au RESTOM préventivement en cas d'achat)

Dimensions

Longueur
2 215 mm
Hauteur
1 245 mm
Largeur
735 mm
Empattement
1 480 mm
Garde au sol
145 mm
Chasse
114 mm
Angle de chasse
27°
Hauteur de selle
790 mm
Poids
218 kg à vide

Perfs

Vitesse
195 km/h (220 compteur)
400m DA
12.1 sec / 175,4 km/h

1&1 Hosting