MesMotos.fr - Yamaha(s) 900 XJ - les Vrais - 1992

Pour la toute première fois depuis bientôt 30 ans, je me retrouve avec une moto (non deux)... Que j'ai déjà eu (pourtant pas faute d'essayer avec le DTMX)!

J'avais causé lors d'un AAB (Appel A Bouffer) de la "section Est de la Plouqie" de FRM de ma volonté de trouver (sans vraiment chercher toutefois) une nouvelle moto, vu un petit souci au (re)démarrage du VFR, si possible à Cardan (genre GS G - Hein ? Non Suzuki, pas BM, j'ai dit moto - XS 850 ou même Z GT). J'avais aussi dit que j'avais une fermeture totale de mon accès à FRM depuis le boulot (Euh, non, j'ai rien dit).

XJ Blanc bleuAlors un Plouc Sud-Est m'a passé une annonce d'un Plouc canal hystéric (donc de la Plouquie Ouest, suivez un peu, quoi...) et... Du coup, ses deux 900 XJ - les Vrais - sont dans mon garage, la roulante et la... Moins roulante...

Encore une histoire d'opportunité vu que le garage où elles étaient **DOIT** être vidé... Bon, il garde la Ducati et ça tombe bien, je ne suis pas encore attiré par posséder une des ces machines (ou alors tant qu'à prendre un 900 SS, autant que cela soit un Vrai, et donc surtout pas rouge ;o) )

Je me retrouve donc avec un 900 XJ - le Vrai - Blanc et Bleu comme mon ancien - ou presque, les flancs sont bleus unis - et un 900 xj noir/gris/mauve, que je vais retaper pour ma femme vu la couleur somme toute plus féminine, si elle en veut après essai... Bon alors, c'est tout vu, elle est monté dessus après le Bouquet Briard 2010, c'est trop large, trop lourd, elle n'a pas les deux pieds par terre... Bref, ce ne sera pas un XJ 900 - le Vrai - sa future moto...

XJ mauve Le premier a dans les 75 000 bornes, quasiment là où j'avais arrêté mon premier. Il est bien équipé puisque je n'aurais pas besoin de monter mon porte-bagages Bottelin dessus... J'ai un rack trois places Givi... Et un top-case... Rah-zut, va falloir le peindre en bleu ou trouver une autre platine Bottelin ! Avec les valises du RX, ça va le faire en transport Groupe Lourd (testé lors de la sortie Jura avec le MC, rah, lovely!).
D'ailleurs si quelqu'un en a en trop, des platines Bottelin, je suis preneur car je n'en ai plus d'avance en fusible pour le VFR Vert à Top-Case Bleu © et le vieux porte bagage, monté sur le noir/gris/mauve, aurait moins d'utilité sans platine pour attacher mes valises...

Pour l'instant, on a surtout fait le BB 2010 avec (et à la fin j'ai "commandé" un nouvel RX), les deux sur la moto. Ça nous a ramené des années en arrière, en plus on a vu plein d'anciens membres ou participants, donc c'est décidé, on va refaire de la moto tous les deux (enfin à deux motos, pour avoir aussi les filles avec nous) et pas plus tard qu'en juillet (J'ai quelques 30 ans de motos à fêter de toute façon). Sûrement une balade à la mer, comme d'hab, comme au bon vieux temps... Ben oui, je peux commencer à me la jouer vieux con, il y avait des motards qui participaient au rallye que j'ai connu tout gamin... Et là ils avaient leur moto, le coup de vieux derrière la tête...

Une moto de cet âge, ça a ses petites pétouilles. J'ai refais la boîte de fusibles bien fatiguée avec un boitier à fusibles plats - commandé chez Narbonne Accessoires, spécialiste des accessoires pour caravanes et camping-car (!) - fusibles entre nous bien plus faciles à trouver que les petits cylindres de verre (et infiniment moins cher si j'en fusille beaucoup.). Contrairement à ce qui m'a été indiqué sur le forum des XJistes, il n'existe plus en tout plat mais est légèrement surélevé, ce qui m'oblige à le monter couché pour qu'il entre sous la selle sans trop découper du support cache batterie... Y a la place pour cela, heureusement, mais attention, les fils de la Yam sont courts, il vaut mieux dessertir les anciennes cosses que couper les fils...
Malheureusement, j'ai les joints de fourche qui m'ont lâchés, mais c'est du consommable ce truc, on en profitera pour faire une bonne vidange et un nettoyage en règle en démontant tout, et ça repartira pour 70 000 bornes comme qui rigole... Je remonte tout dès que j'ai la fourche... Pour retirer directement la roue arrière et changer son pneu (qui de toute façon est crevé en plus d'être usé, crevaison lente mais crevaison quand même. Oh! Le beau clou...). Bref, presqu'un mois entre le démontage et le remontage, sachant qu'au commencement j'ai piqué la batterie pour la mettre sur le RX noir le 14 juillet... Pratique en fait toutes ces motos pour jouer au mécano (&trad;) les pièces allant à l'une ou l'autre !

Ce sera aussi ma première occasion d'avoir des plaques avec la "nouvelle" numérotation débile et pour laquelle il n'y avait pas si urgence que cela... De toute façon elle est immatriculée 93 au lieu de 54 comme sur la carte grise, ça ne peut pas durer ! Oui, je sais, ce n'est pas clair... En fait je l'ai acheté dans les Yvelines à un gars qui l'a acheté dans la Seine-st-Denis, pour remplacer la violette qu'on lui avait piqué. Et il l'a fait immatriculer définitivement, après me l'avoir vendue, du côté de Nancy, avant de m'envoyer les papiers... C'est simple pourtant, non... Ah oui, j'ai du lui envoyer une photocopie de la carte grise pour prouver à son assureur qu'elle était bien vendue... Motos achetées au 14 juillet, papiers récuéréés en avril suivant, en échange du paiement... Et chèque mis en banque en août, parce que je lui rappelais qu'il ne l'avait toujours pas encaissé ! Faites des affaires avec des potes, je vous jure...

Pour la reconnaître, ce ne sera pas aussi simple que si je mettais un top-case bleu dessus, alors cherchez en bas de la plaque le texte "XJ900 - le Vrai"... Ce sera elle ! Evitez en roulant par contre, ce n'est pas écrit gros et cela voudra dire que vous roulez - beaucoup - trop près !

J'ai eu un pneu, un BT45, en 130/70/18 avec, à monter, mais après renseignements, il aurait mieux valu un 130/80/18 pour améliorer la précision, là certains proprio de XJ n'aiment pas, le pneu est trop pincé... Pratique en plaine mais donnant de drôles de réactions en montagne. Donc je vais vendre ce pneu mais j'ai un sacré problème, je ne sais pas sur quoi il se monte comme machine normalement ! Ah!, si, 600 Diversion...
J'ai donc fait monté un BT45 120/80x18 finalement, donnant une meilleure tenue de route sans trop grever la maniabilité. Je me demande si des GT501 comme sur le 600 de ma femme sont adaptés sur cette machine, ils sont quand même plus modernes de conception et de dessin... En fait, j'avais un BT "neuf" devant sur l'autre XJ, sur une jante devant normalement être monté sur la roulante mais il y avait un problème de disque voilé qui fait que finalement ce n'est pas la bonne jante qui était sur la bonne moto, c'est revenu dans l'ordre pendant que je faisais changer les joints spi de fourche par Jean-Mi, l'autre jante repartant sur l'autre moto mais sans disque !!! Il faut dire que j'avais le temps de jouer avec, tant que la moto était sur cales, sans sa fourche et donc roue démontée... Petit soucis de fuite lente, peut-être sur la valve, faut que je vois ça... Y avait pas que le clou peut-être pour vider l'ancien pneu...

Prochaine étape du Puzzle, passer le protège carters de la noire à la blanche (et enfin monter dessus les phares additionnels que j'avais acheté pour monter sur mon ancien XJ ? Serait temps, 17 ans plus tard !) et peut-être aussi les durites avia, mais pour cela j'attendrais d'avoir deux autres motos roulantes, pour ne pas être pris au dépourvu si une panne fût venu... C'est caractériel, les vieilles ! La preuve, comme ma première à Fontainebleau, elle a refusé de démarrer alors qu'on allait faire une balade... J'ai mis la batterie sur le RX pour rouler et la semaine suivante, je remets tout en place et... Elle démarre quasi au premier coup... Quasi, essence dans les cylindres et les pots, tout ça... Grr... On a pris une demi heure de retard à cause de cela; partant après l'heure à laquelle on aurait du laisser la petite chez une copine pour un anniversaire...

Depuis elle roule en alternance avec le RX GG, si je transporte des affaires ou ma grande, c'est quand même plus pratique et confortable une selle de 900 XJ - le Vrai - on a refait un passage là où la grande a failli tomber du RX à force de sautiller sur la selle, cette fois-là, elle aurait presque pu dormir derri&rgrave;re moi... C'était dans "les 17" quand même... Reste à régler un petit souci de consommation élevée et peut-être monter des Hagon neufs que j'ai d'avance et en route pour le Jura !!!

D'ici là pourtant, il faut que me femme roule - elle manque un peu de pratique dans les virages - alors on ira jouer dans la montagne de Reims le 14 juillet, on aurait préféré le week-end mais contrairement à l'année dernière, c'est le 14 qu'il faisait sec en 2011. Donc balade en mode tourisme - rapide au retour - au départ de la maison puisque la départementale qui passe devant chez nous est celle qui monte jusqu'en Champagne, et elle est plus agréable que la grosse route que j'avais fait la première fois, par la N19 de Provins à Cézanne et ensuite direct par Epernay... Là, on a pris par Montmirail (joli château en centre ville), Condé en brie et son château du Prince du même nom, ouvert l'après-midi. La route directe étant fermée pour travaux, cela nous permet d'aller manger sous la bénédiction d'un Pape à Chatillon sur Marne avant de jardiner copieusement sur la route touristique de Champagne des deux côtés de la montagne de Reims, jusqu'au Moulin de Verzenay (mais vu l'heure déjà tardive, pas question d'aller visiter les caves - d'ailleurs toutes fermées, ou presque, ce qui n'est pas plus mal d'ailleurs pour éviter la circulation et les poivrots sur la route... Je ne connais que deux marques de ce côcirc;té l` - la ville de Reims ou les Faux de Verzy pourtant tous proches) et retour par la route de Montmirail de nouveau, ce qui permet de voir le château en traversant la ville. Par contre la route avant Orbais l'Abbaye est une vraie purge, mais quelle vue en arrivant. en tout cas, ça donne envie de revenir plus longtemps avec les filles pour mieux visiter et entrer dans les châteaux et aller à la cathédrale du sacre des rois, voir le sourire de l'ange...

Du coup malgré quelques appréhensions fort compréhensibles à 7h du mat (!) on prend la route le 13 avec quelques motos du club car on ajoute du monde sur la route voire à l'arrivée... Comme d'hab... Première partie sur les petites routes pour roder le côté des pneus avant de prendre l'autobeurk à Courtenay- toujours aussi chiante - mais malheureusement ce sera tout pour Lolo dont le VFR fait le coup du "légulateur farceur"... Exit donc Lolo, Polux et les petites, dommage, car avec Jean-Mi, on était 5 motos d'anciens du club 1acirc; se suivre dans les virages, ça me rajeunissait... On se cale vers 140 compteur pour la purge... Sortie vers Beaune, retour aux petites routes jusqu'À Lons ou enfin on commence à monter sérieusement, c'est beau la Bresse mais c'est plat... Repas à Thoiria où Nath a fait les choses en grands (courses pour le week-end et installation de tentes dans son jardin, que dis-je, sa prairie !) Dépose de l'excédent de bagages, les XJ se sont bien comportés (même le 600, la plus petite cylindrée de toutes les motos présentes et parfois ça se ressentait quand même, ma femme étant toutefois seule pour rouler, on a laissé la petite). Premier après midi découverte... Avec en point d'orgue, Beaume les Messieurs. Cette fois-ci, arrêt à l'abbaye.

Le lendemain, balade le matin (tour du lac de Vouglans) et l'après midi avec pique-nique au milieu, en groupes (les rapides, les plus rapides, les moins rapides... On est dans le dernier groupe avec les XJ et un V12 qui souffre des poignets sur ce genre de routes... Au moins j'ai le temps de m'arrêter faire des photos ce coups là...) Après le passage en haute altitude près des stations de ski et de la Suisse, le temps se gâte et on reçoit les premiçres gouttes... On décide de ne pas visiter St Claude et de continuer la ballade... Mais paf, ou plutôt - ouaf - brrreeeeuuuu !, un gros bruit sur le 900... J'ai perdu la bougie du deuxième cylindre... Heureusement elle est restée sur le fil et on pourra la remonter grâce aux glingues de la ... Guzz ! J'ai pris "plein" d'outils mais pas de clé à bougies... Entre deux brulures, j'arrive à la remonter... Coup de démarreur et cette fois paf, elle ressort - sboing!!! Jean-mi me conseille d'échanger bougies du cylindre 1 et 2 et oh miracle ça tien, un moment... Car la bougie du "2" a fini par se suicider je pense, en tout cas je finis sur trois cylindres... Décision est prise de laisser le 900 dans le jura, ça me fera une occasion de retourner la chercher...

On ne se démonte pas - trop - pour autant car c'est le dernier soir et un barbecue est au programme et à peu de choses près il est tombé à l'eau... En tout cas l'eau lui est tombée dessus : un putain d'orage, on a sorti le parasol pour sauver les braises et les saucisses, puis les bougies quand le jus s'est coupé... En remontant vérifier les tentes, alors qu'on en était aux bizarres locaux, on retrouve un SuperT couché le fainéant, alors on descend les motos sur du dur, on réveille les endormis pour rapatrier le monde dans la maison (une tente s'effondrant d'ailleurs sous le poids de l'eau !) mais pas tous car tel les irréductibles gaulois Nounours reste là haut et les rares motos pour lesquelles on avait de vraies sous-béquilles (dont le 600, j'ai prévu des bouts de contre-plaqué depuis une mésaventure semblable au Puy du Fou avec le Club)

retour du juraPas génial de replier des affaires mouillées donc en plus du 900 j'aurai quelques morceaux des autres &agrve; ramener quand j'irai, à qui une tente, à qui un duvet et pour nous les 3/4 des bagages, La grande étant prise en charge par un BM tandis que ma femme monte derrière moi sur sa moto, mais franchement, un 600 XJ - même un Vrai - n'est pas fait pour deux adultes, elle souffre vite et finit sur un R12... En cours de route, ma fille me demande d'acheter un K1600 ! Royale la gamine là dessus, juste un peu chaud aux fesses quand... Le pilote enclenche par erreur le chauffage de selle ! Elle est gentille, c'est plus cher que ma voiture quand je l'ai acheté neuve... Ah j'oubliais, il repleut pendant la partie montagne (et en passant la Saône où nous mangerons) et il fait un temps magnifique le reste de la route (purge de l'autoroute sur le 600 comprise, c'est encore pire que sur le 900, pour être à l'aise je roule avec les pieds sur les reposes-pieds... Arrières !) mais on garde les combinaisons de pluie, de toute façon il n'y a pas de place pour les ranger...

début de démontageVa falloir maintenant récupérer le 900 (fait, merci Franck pour la remorque et l'attache-remorque, et... La voiture !), déculasser (renseignements pris, ça commence à se faire), faire installer un hélicoïl par Rémy, et remonter, je me demande si je ne vais pas en profiter pour roder les soupapes, ou monter la culasse de l'autre 900 en attendant... Je crois qu'il est parti pour servir de banque de pièce celui-là, de toute façon je n'ai toujours pas les papiers plus de deux ans après l'achat, faudra quand même qu'il les retrouve...

Ah oui, le dimanche soir Jean-Mi me parle d'une moto à récupérer sur Melun, donnée, qui sera mienne avant la fin du mois d'ao&ucric;t du coup, je garde la remorque, un Yamaha 550 XZ du début des années 80...

Après un démontage -remontage en règle, et une vampirisation effreinée de la Violette, pour l'échappement complet entre autre, le XJ - le Vrai - est reparti pour de nouvelles aventures, toujours en alternance avec le zRX GG et un peu avec le XZ. Surtout des balades car avant juin 2014 il n'a pas le droit d'aller travailler, le pauvre... Non je déconne, c'est une chance... Mais coup de bol dans la malchance, de fa&cceidl;on occasionnelle, le contrat Collection de la Mutuelle permet maintenant le trajet... Juste quand la SNCF se la joue "tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais..." et que je n'ai pas de train ou si peu pour aller bosser... Franchement, on se fait chier à rouler en interfile en région parisienne, comment ai-je pu "aimer" cela...

Donc on a l'occasion assez souvent de sortir le dimanche voir si il fait beau le long des routes du coin (bon d'accord, parfois elle est assez élastique la notion de coin : Château Thierry, Cheroy, Troyes, Pierrefond...)... Mais malgré toute sa bonne volonté, le XJ - le Vrai - est moins joueur que le zRX donc parfois si je n'ai pas de passagère, je lui préfère la danseuse - catégorie lourde la danseuse... - ce qui n'emp≖che pas de l'avoir pris lors du BB de 2013 ou lors d'une belle balade à remonter dans le temps... On pousse même le vis jusqu'à avoir pris les deux XJ - les vrais - en remorque pour rouler avec en vacances l'été, trois année même jusque maintenant!

Par contre la violette disparait, démontée, parce qu'elle ne revivra jamais telle quelle (mais encore et toujours vampirisée par l'autre ou pour venir en aide à des copines du forum) et puis aussi parce qu'il faut faire de la place dans le garage pour s'occuper des blessée et pour... Accueillir le 125 de ma grande (qui a passé son A en 20161)

Pour la partie technique, se reporter à la page de mon premier XJ - le Vrai, c'est la même...

1&1 Hosting