MesMotos.fr - Yamaha 600 XJ - le Vrai - 1989 de ma femme

Bon on profite généralement des vacances pour faire des trucs que l'on ne fait pas d'habitude : on fait du sport, on passe du temps en famille, on ne fait rien... Nous, on va voir des copains de Seine-et-Marne en Vacances en Vendée, ben quoi, on fait 700 bornes au lieu de 30 pour se voir, normal non ? Et puis le soir on va acheter une moto, un 600 XJ - le Vrai. Quoi, encore une ? Oui ! Alors cela ne rentre pas dans les trucs que l'on fait en vacances et pas le reste du temps... Ben si, ce n'est pas pour moi pour une fois, ma femme reprends la moto... Après 12 ans d'arrêt pour cause de gamines !!!

Yamaha 600 XJ, le vrai

On a choisi un modèle simple, pas trop puissant, avec un minimum de carénages en cas d'excès d'optimisme, assez ancien pour que cela ne soit pas trop chère et que cela entre dans l'idée (et l'assurance) de la collection. Cerise sur le gâteau, la revue technique est commune avec celle du RX !

L'achat est rocambolesque (beaucoup trop chère sur l'annonce, quasiment le prix d'une moto récente, encore trop chère au téléphone, hésitation du vendeur...) mais vu les motos que j'achète depuis quelques années, je ne me suis pas laissé faire... Bon, elle est quand même plus chère que le RX mais comme ce n'est pas moi qui paye, Donc le mercredi, on passe voir les potes à la Tranche sur mer (celui qui m'a indiqué pour les deux XJ - les Vrais) et le soir après avoir fait trempette, on va dans un petit coin perdu de la Vendée à la limite des Deux-Sèvres (d'ailleurs elle est immatriculée 79) pour faire affaire avec des gens dont un bout de la famille habite à côté de... Melun, comme c'est marqué sur le porte-clefs !

Premiers kilomètres pour aller faire le plein et recharger les organismes en sucres et graisses chez Mac Do d'où je fais le nécessaire pour l'assurance... Wifi aidant... Après avoir pas mal tâtonné... 60 € à l'année, trajet boulot compris - option que je ne prends pas moi - il y a pire... Retour à la location vers... Minuit...

Bon, maintenant pour ma femme réapprendre le B.A.BA de la conduite sur un parking désert, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas... Mais bon, j'ai eu un peu de mal, moi, à reprendre le vélo...

La seconde grosse tentative est la bonne et malgré des petits soucis de boîte (elle est dure par moment, ce n'est pas permis) on a depuis réalisé une partie de notre rêve de motards, on a roulé chacun sur notre moto et les filles derrière un parent chacune ! Ne reste qu'à convertir le chien en motard dans sa sacoche de réservoir, mais j'y crois peu... Dès qu'il fait beau, hop, on fait un petit tour, avec ou sans les filles, si on prend le temps...

Elle est équipée de GT501, pneu moderne adapté aux caractéristiques du XJ - le Vrai - mais que j'ai pris en 110/80 x 18 au lieu de 90 pour avoir une meilleur tenue de route, imitant en cela le 900. Ça changera du Mac50 qu'elle avait derrière - mais déjà un GT501 neuf à l'avant ???- car depuis le M89 (sur le VFR), je n'ai pas confiance dans les Michelin, sûrement à tord, et sur les XJ - les Vrais, je n'ai jamais aprécié les 59 et suivants, fidèle au 48E une fois que j'ai eu usé les Fantom... Enfin que j'ai eu jeté avant de les user, les Fantom...

Le plus étonnant pour moi dans cette petite machine (on a commencé de revenir du Jura à deux sur la 600 après la panne du 900 mais cela s'est vite montré une punition pour ma femme qui se retrouvait perclue de crampes...) c'est la volonté du moteur... Bien moins pointu que les 600 qui ont suivi, il a de la reprise en sortie de rond-point, j'éprouve un plaisir que je n'ai même pas avec le VFR... Euh, oui, c'est moi qui roulait dessus pour rentrer de la Vendée, ma femme suivant avec la voiture... C'est bien tombé d'ailleurs d'avoir acheté cette moto car la voiture nous lâche lâchement le jour du départ... A quelques kilomètres du point de départ ! On prolonge un peu les vacances du coup, allant deux fois au garage (récupérer un peu d'affaires propres et surtout la voiture réparée quelques jours plus tard). Oh, ce n'est pas le côté gros moteur du 900 ou des RX mais je suis content de ne pas trop tricoter avec le sélecteur, ce que je reproche au VFR... Surtout avant de bien le huiler ce qui le rend quand même plus agréable et moins douloureux... Surtout pour le pied de ma femme...

XJ600 - le VraiJura justement où ma femme se débrouille plutôt pas mal pour quelqu'un qui quelques jours plus tôt - ouaf - me demandait un parcours dans notre coin avec des virages car elle ne les sentait pas bien... Elle a même eu les félicitations d'un BMiste pour sa conduite très propre... Bon d'accord, on était dans le groupe des lents (voir le groupe des lents ;o) ) mais ce n'est pas une raison de bouder son plaisir... Maintenant une chose est sûre, à part mauvais temps, elle va rouler dès qu'elle pourra, ça lui a trop manqué...

Caractéristiques techniques

Moteur

Type
Moteur transversal à 4 cylindres en ligne, 4 temps, refroidi par air.
Distribution
Double Arbre à Came en Tête, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée (alésage * course)
598 cm3 (58,5 * 55,7 mm)
Puissance / Couple
72 ch à 10 000 tr/min, 5,2 mkg à 9 000 tr/min
Rapport volumétrique de compression
10:1
Alimentation
4 carburateurs Mikuni à dépression BS 32, Ø : 32 mm
Boite de vitesse / étagement
6 rapports / - - - - - 100 %
Transmission secondaire
chaîne à joint torique (16x44)

Partie cycle

Cadre
Double berceau tubulaire en acier
Suspension avant
Fourche oléopneumatique réglable, deb : 150 mm, Ø 36 mm
Suspension arrière
mono-cross oléopneumatiques, deb : 100 mm
Freins
Av : double disque, Ø 267 mm, étrier double pistons opposés, Ar : simple disque, Ø 267 mm, étrier simple piston
Pneu
Av : 90/90 * 18, Ar : 110/90 * 18 (bonne monte BT45 ou GT501)
Réservoir d'essence (avec réserve)
19 litres (2,5l), autonomie 300 km avant réserve

Dimensions

Longueur
2 145 mm
Hauteur
1 225 mm
Largeur
735 mm
Empattement
1 430 mm
Garde au sol
140 mm
Chasse
114 mm
Angle de chasse
64°
Hauteur de selle
790 mm
Poids
208 kg à vide

Perfs

Vitesse
km/h (compteur)
400m DA
sec / km/h

1&1 Hosting